Pierre Lees-Melou, le bonheur de Lège Cap-Ferret

« Honnêtement, vous m’auriez posé la question en début de saison, jamais je ne vous aurais dit que j’en serais là » Ce sont les propos de Pierre Lees-Melou, 21 ans. Après 11 matchs, le milieu offensif de Lège Cap-Ferret (CFA 2) est déjà auteur de huit buts et trois passes décisives en championnat. Des stats au-delà de ses espérances : « Mes coachs m’avaient demandé durant la préparation quel serait le nombre de buts et de passes décisives que je me fixais sur la saison et j’avais répondu 8 buts et 10 passes… j’en suis déjà à 8 buts ». Conscient qu’il ne doit pas se reposer sur ça et continuer de travailler, il ne compte cependant pas s’arrêter là : « Je dois continuer à marquer et faire marquer pour le bien de l’équipe. Mais pourquoi pas atteindre le double de buts et mon objectif de passes, ce serait bien ». Celui qui a débuté à St Pierre de Mons (en alliance avec Langon, près de Bordeaux) est aujourd’hui l’homme fort de l’US Lège Cap-Ferret. Décisif sur 11 des 17 buts de son équipe, il permet au club du Bassin d’Arcachon d’être quatrième de la poule H de CFA 2 avec la meilleure attaque : « C’est vrai que c’est un meilleur début de saison que l’année dernière. Je suis certainement plus efficace dans les derniers gestes mais c’est aussi grâce à l’équipe. Nous avons un très bon groupe qui vit bien ensemble avec beaucoup de bonne humeur. On gagne certains matchs qu’on ne gagnait pas avant ». Alors après un tel premier bilan, on pense à la montée non ?  « Oui on y pense. Notre président a affiché clairement les objectifs de cette année donc forcément, on y pense. Mais on ne se prend pas la tête pour autant. Il faut aussi ne pas se contenter de cela car on laisse passer des points comme le match de ce week end par exemple (A Aurillac, malgré un pénalty transformé par Lees-Melou, les Aquitains se sont inclinés (3-1) ». L’USLCF a plus d’expérience oui, mais c’est aussi grâce à son numéro 8 qui a franchi un palier cette saison. Pourtant, alors qu’il a 16 ans, il n’est pas conservé par le club phare de la région : les Girondins de Bordeaux.

« Après avoir quitté Langon en benjamins, j’ai rejoint les Girondins pendant six ans, jusqu’en 16 ans nationaux puis ils ne m’ont pas conservé ». A l’époque, son physique plutôt fragile servait de prétexte. Pierre Lees-Melou retourne donc à Langon pendant deux ans avant de faire sa première année séniors à Mérignac-Arlac, où il restera six mois. A ce moment-là, ironie du sort, c’est un ancien des Girondins de Bordeaux qui est directeur sportif de Lège Cap-Ferret : Nicolas Sahnoun et qui repère Lees-Melou. Cela fait maintenant deux ans qu’il porte les couleurs de Lège où il s’épanouit. Cependant, il n’oublie pas ses années au sein du centre de formation du club au scapulaire : « Je ne garde que de bons souvenirs. J’ai passé six très belles années avec de très bons coachs chaque saisons qui apporté chacun quelque chose de différent ». S’il est aujourd’hui le milieu technique que les supporters de Lège connaissent, c’est sous les couleurs Marine et Blanches qu’il s’est forgé ses qualités : « Cela m’a apporté sur différents points : les qualités techniques, la vision du jeu, voir avant de recevoir, le travail des deux pieds. Là-bas, tout est revu et répété, répété, jusqu’à ce que ça devienne automatique ». Sur le plan humain aussi son passage aux Girondins a été bénéfique : « Sur la discipline et le respect qui sont des valeurs primordiales dans des clubs professionnels comme celui de Bordeaux. Je garde beaucoup de souvenirs, de bons moments et de belles rencontres avec lesquelles je suis encore en contact ».

Pour le dernier match avant la trêve, Lège affronte le Bassin d’Arcachon, 12ème (sur 14 équipes) : « Après la défaite de ce week end on a l’obligation de se rattraper et cela passe par la victoire contre le Bassin d’Arachon ». Aujourd’hui, l’objectif est clairement affiché « gagner tous les matchs et monter en CFA. Ce serait l’idéal ».

Propos recueillis par Alexandre Poirier.

Posted by Alexandre Poirier

Je suis étudiant en troisième année d'une licence information-communication à Bordeaux. J'ai pour ambition de devenir journaliste sportif. J'écris sur plusieurs sports mais notamment sur le football. J'ai créé un site CfaGirondins.fr qui traite de l'actualité du centre de formation des Girondins de Bordeaux.