Portrait – Thomas Lemar, néo-Bleu

La Guadeloupe a eu la chance de voir grandir Thomas Lemar. Footballistiquement, dans différents clubs, notamment celui de la solidarité scolaire de Baie-Mahault. Depuis Thomas a bien grandi. C’est maintenant un joueur de 20 ans qui évolue au sein de l’AS Monaco et qui vient d’être sélectionné en Bleu par Didier Deschamps !

Retour sur un parcours fulgurant.

En 2009, Thomas Lemar survole les débats dans son club guadeloupéen. Surclassé dans toutes les catégories d’âge, sa petite taille ne l’handicape pas, bien au contraire. Plusieurs clubs français et espagnols s’intéressent à son profil. C’est Caen qui réussit à s’attacher ses services puisque Thomas signe un accord de non-sollicitation avec le club normand, puis un contrat aspirant. En avril 2012, Phillipe Tranchant, son entraineur en CFA, décrivait son séjour en Guadeloupe à Ouest-France : « J’avais participé à un stage là-bas il y a 4 ans. J’ai eu la chance de le voir avant les autres : il faisait une tête de moins que tout le monde, mais on ne voyait que lui, un manieur de ballon vraiment exceptionnel. »

https://twitter.com/AS_Monaco/status/796646210090242048

En 2013, Le stade Malherbe de Caen lui réitère une nouvelle fois sa confiance : il signe son premier contrat professionnel. Il joue son premier match à l’occasion de l’ouverture du championnat de France de Ligue 2, en remplaçant Jerôme Rothen. Il a seulement 17 ans à l’époque.

L’année suivante en Ligue 1, Patrice Garande le fait rentrer le plus souvent en cours de jeu. Il connait sa première titularisation contre Lorient, lors de la 11ème journée. Il faudra attendre la 31ème journée pour voir Thomas marquer son premier but dans l’élite face au FC Lorient. Ses débuts au plus haut niveau français sont donc très prometteurs puisqu’il finira la saison avec 1 but et 4 passes décisives en 25 matchs disputés.

Ses performances sont remarquées par de nombreux clubs européens. Et c’est l’AS Monaco qui réussit à attirer la nouvelle pépite française contre la somme de 4 millions d’euros. La saison dernière, Thomas Lemar s’épanouit pleinement sur le Rocher malgré les blessures récurrentes. Son entraineur, Leonardo Jardim est tombé sous le charme comme il l’a confié à Foot Mercato : « Thomas Lemar est un joueur que j’aime beaucoup. Il a beaucoup progressé depuis son arrivée. C’est devenu un joueur très important pour nous ». Ricardo Carvalho, international portugais et joueur de l’AS Monaco ne tarissait pas d’éloges : « Lemar c’est une belle surprise. Il a énormément de talent et en plus c’est un super mec ».

https://twitter.com/AS_Monaco/status/796653255262662656

Au total, 34 matchs disputés toutes compétitions confondues pour 5 buts et 5 passes décisives lors de la saison 2015-2016. Sa régularité est rare pour un jeune joueur. Cette qualité justement, lui a permis de devenir international français en 2011 pour ne jamais sortir du groupe. Il totalise plus de 40 matchs internationaux, des U17 aux espoirs. Le voici désormais avec les grands !

Son insouciance et sa fougue alliées à sa maturité attirent de grands clubs européens, notamment le Bayern de Munich. Sa capacité à faire basculer un match par une passe, une accélération, un coup de pied arrêté ont séduit cet ogre européen. Sous contrat jusqu’en 2020 avec l’AS Monaco, le club espère réaliser une plus-value conséquente, à l’image d’Anthony Martial. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

En attendant, Thomas Lemar poursuit sa progression sous les couleurs de l’AS Monaco, et va désormais découvrir le maillot Bleu, des A cette fois-ci !

https://twitter.com/AS_Monaco/status/796657986684981249

Posted by Emmy Bineau

Sortie pas les pieds, pas une coincidence- Joueuse de D2 féminine - Etudes en communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *