Portrait de Ryan Sessegnon

Annoncé en Angleterre comme un futur crack, Ryan Sessegnon est considéré comme l’un des meilleurs arrières gauches depuis un certain … Gareth Bale. Révélation de la saison 2016/17, l’adolescent va boucler sa première saison chez les pros avec déjà 24 apparitions au compteur. Une totale réussite pour lui et Fulham, avec qui Sessegnon est en passe de signer son premier contrat pro dans les prochaines semaines. Les dirigeants londoniens espèrent pouvoir compter sur leur phénomène encore quelques temps avant de le voir partir inéluctablement vers les sommets.

A jamais le premier 

Leeds, le 16 août 2016, 20H45, stade d’Elland Road, un jeune adolescent anglais est aligné pour la première fois dans le XI de Fulham. En débutant ce match, Ryan Sessegnon devient le deuxième plus jeune joueur à évoluer pour les couleurs des Lilywhites, plus ancien club professionnel londonien, à seulement 16 ans et 90 jours. Il devient également le premier joueur de Fulham né au XXI ème siècle à évoluer dans un match professionnel.

Seulement 4 jours après sa première titularisation record, Ryan Sessegnon débloque son compteur but à Craven Cottage en inscrivant son premier but avec les pros à la 44 ème minute, face à Cardiff City, à peine 3 minutes après avoir remplacé Aluko. Avec cette réalisation, il devient ainsi le premier joueur né au XXI ème siècle à scorer dans l’une des quatre ligues professionnelles du pays et de facto, le plus jeune buteur de la ligue à 16 ans et 94 jours.

Ryan débute son parcours footballistique, avec son frère jumeau Steven, en 2008, en rejoignant l’académie du club de l’ouest londonien. Considéré dès ses débuts comme un très grand espoir du Royaume, il est successivement surclassé au sein des différentes équipes qu’il fréquente aussi bien en club qu’en sélection. Ainsi, il est  aligné avec les U18 alors qu’il avait seulement … 14 ans. A 15 ans, il porte déjà le maillot blanc des … U17 de la Three Lions.

Éclosion à la vitesse grand V

Après une seule saison parmi les U18, et grâce à de bonnes performances (22 matches pour 6 buts), il est convoqué pour le stage de pré-saison avec l’équipe première. Slaviša Jokanović, impressionné par la précocité et les qualités du joueur, décide de l’incorporer au groupe professionnel pour la saison 2016/17.

D’abord, utilisé avec parcimonie en début de saison par son coach, soucieux de ne pas cramer sa jeune pousse, le coach serbe s’est résolu à le mettre plus souvent dans son XI tout en prenant le soin de lui faire alterner présence sur le terrain et passage sur le banc.

Il faut dire que Fulham ne montre pas le même visage avec ou sans son jeune latéral gauche. Le club londonien oriente plus facilement le jeu de son côté lorsque le joueur est aligné sur le terrain. Les Cottagers s’appuient sur son explosivité, sa capacité à enchaîner et à multiplier les courses. Lors de ses apparitions, il montre une grande capacité de centre, une bonne qualité de passe aussi bien courte que dans l’espace et un réel sang-froid à la finition.

Arrière latéral gauche de formation d’1M78 pour 71 kg, le jeune garçon qualifié de polyvalent par son club peut aussi bien jouer plus haut sur le terrain comme lors du match contre Newcastle. Ainsi à St James’ Park, il inscrit un superbe doublé dans une position plus offensive de milieu gauche, participant activement à la victoire surprise de son équipe (1-3). Ce dernier aurait même pu avoir la possibilité de réaliser un hat-trick mais c’était sans compter sur son coéquipier Tim Ream. L’américain a voulu tirer un pénalty accordé à son équipe, sans réussir à le convertir.

Avec des stats flatteuses en championnat (cinq buts en vingt quatre matches), le jeune homme est également impliqué dans les matches à élimination directe. Avec deux buts en trois matches de Cup, dont un face aux pensionnaires de Premier League : Hull City lors d’une victoire 4-1, Sessegnon s’est invité dans le top 5 des plus jeunes buteurs de cette compétition.

Un avenir radieux ?

Justement honoré par la prestigieuse Professional Footballers’ Association (PFA), en étant aligné dans l’équipe-type du Championship, Ryan Sessegnon doit s’engager très prochainement avec le Fulham FC en y signant son premier contrat professionnel en mai prochain, pour ses 17 ans. Une aubaine pour les Whites.

https://twitter.com/FulhamFC/status/854967961710415880

En effet, Sessegnon est vite devenue LA sensation de cette saison en Championship attirant, sur lui, les sunlights médiatiques ainsi que les top teams de la Premier League. Celui qui est considéré comme le futur Ashley Cole par Jamie Redknapp, ex-joueur de Liverpool et consultant pour Sky Sports, affole les radars de Man City, Arsenal, Tottenham ou encore de Liverpool.

Cependant, le jeune homme semble avoir la tête sur les épaules malgré son âge. Il sait très bien qu’un départ de Fulham pour un club plus huppé serait synonyme, pour lui, d’une « rétrogradation » avec les U23 de sa nouvelle formation. Une option peu réjouissante pour un jeune en plein développement et ayant gagné la confiance de son coach sur le terrain. Sessegnon devrait donc très certainement porter les couleurs de Fulham la saison prochaine en Championship ou en … Premier League. Fulham reste toujours en lice pour décrocher le dernier strapontin pour l’élite via les Play-Offs.

Fulham pourra bénéficier des services de son talentueux latéral, au moins, encore une saison avant de le voir probablement évoluer au plus haut niveau national. Et certainement international. Sélectionné avec les U16 et U17 de son pays, Sessegnon fait désormais parti de l’équipe U19 anglaise. Avant pourquoi pas d’être appelé par le sélectionneur britannique : Gareth Southgate.

Ryan Sessegnon, déjà entré dans l’Histoire du foot anglais grâce à ses records de précocité, semble destiné à une carrière remarquable. Auteur d’une saison dépassant toutes ses espérances, Ryan a toutes les cartes en main pour devenir l’un des meilleurs joueurs anglais des saisons à venir. Cela passe par un temps de jeu conséquent afin de ne pas nuire à son éclosion mais également, comme le déclare son entraineur, par les sacrifices nécessaires pour atteindre le top niveau mondial.

Avec l’accord de Ifrha StepoverDesigns pour l’image d’illustration.

Friul Connection

Posted by Friul Connection

Passionné de foot, rédacteur pour @EspoirsduFoot.friulconnection.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *