Portrait – Matthieu Dario (OGC Nice)

Matthieu Dario, 18 ans, débute sa 1ère saison au sein du centre de formation de l’OGC Nice après 3 saisons au FC Sochaux. Présentation de ce joueur talentueux, capitaine des #U19Nat, qui a également pris part à des rencontres en CFA.

Ses débuts avant de rejoindre le centre de formation du FCSM

Matthieu débute le football à la Jeunesse Villenavaise, un club de la région bordelaise, à l’âge de 6-7 ans. Il y fait ses classes et intègre le pôle espoir de Castelmaurou pendant 2 ans tout en continuant à jouer pour la Jeunesse Villenavaise. A 13 ans, il rejoint ensuite le FCSM après une semaine de stage. Il intégrera le club doubiste en août 2013 après avoir terminé ses deux années de pôle.

« Quand on est petit, nombreux sont ceux qui rêvent de devenir footballeur professionnel. J’espère pouvoir le réaliser un jour ou l’autre ! Personnellement, j’ai toujours baigné dans le sport car mon père a fait énormément de rugby et m’a donné la culture du sport, de l’entraide et de l’esprit d’équipe ! » Son père et son frère, des modèles à ses yeux, sont les sources d’inspiration principales qui l’ont conforté dans ce choix.

 

Au moment de rejoindre le FCSM, il explique son choix : « nous savons tous que même si l’équipe première est en Ligue 2 et la réserve en CFA2, le centre de formation sochalien reste l’un des meilleurs en France, cela a sûrement joué un grand rôle dans ma prise de décision. » Il se souvient avoir été heureux à l’annonce de son arrivée mais savait que rien n’était acquis « c’est un sentiment d’euphorie et de bonheur même si dans ces moments là il faut garder la tête froide car ce n’est absolument pas une finalité mais au contraire le début du commencement. »

Son profil

Matthieu est un joueur polyvalent. En effet, son poste de prédilection est défenseur central mais il peut également évoluer sur le côté droit de la défense.

« J’essaie de m’appuyer sur la communication, j’aime bien parler sur le terrain, l’impact physique et le jeu de tête. Pour mon poste, l’intelligence de jeu doit être un de mes points forts. On peut toujours tout améliorer, mais la relance propre et la récupération du ballon sont les domaines dans lesquels il faut progresser sans cesse en tant que défenseur. »

Il y a toujours des joueurs auxquels on essaie de se référer et pour Matthieu, c’est Laurent Koscielny, l’international français de 31 ans, qui évolue au même poste que lui dans son club favori, Arsenal. Il admire notamment son parcours mais également ses qualités.

Ses années au FCSM et sa saison actuelle à Nice

Après avoir passé 3 saisons au FCSM, Matthieu est très satisfait et dresse un bilan positif : « j’ai passé trois magnifiques années au cours desquelles j’ai énormément appris et vécu des moments inoubliables. Mais les plus belles émotions auront été pendant la Gambardella qui s’est déroulée l’année passée, une aventure que jamais je n’oublierais. Ces trois années m’ont permis de grandir que ce soit en tant que joueur qu’en tant qu’homme. De plus, j’ai pu y faire des rencontres fabuleuses ! »

Hélas pour lui, il n’est pas conservé par le FCSM. Pour autant, il ne baisse pas les bras et continue à croire en son destin de footballeur « il est vrai que je n’ai pas été conservé par le club et je respecterais toujours ce choix. Ma première réaction a été de chercher un club au plus vite car nous savons que quand les effectifs sont faits il devient compliqué de rejoindre un club par la suite. J’ai eu la chance de me retrouver à l’OGC Nice, on peut dire que c’est un mal pour un bien ! Il ne faut jamais rien lâcher même si on pense être au fond du trou ne jamais baissé les bras, le travail paie toujours ! On a toujours des petits moments de doute mais je n’ai jamais pensé à arrêter le football c’est un rêve et j’y arriverais j’irais au bout ! »

Si Matthieu ne peut pas encore dire que ce choix a payé tant qu’il n’a pas signé professionnel, ce choix pourrait bien être payant. En effet, le joueur nous confie « tout se passe très bien pour l’instant, je m’y sens vraiment bien ». Il est actuellement le capitaine de l’équipe U19, 3ème du groupe D, derrière Monaco et Montpellier et a également fait des apparitions avec la réserve du club qui évolue en CFA. Il revient sur son début de saison « j’ai mis un peu de temps à me mettre dedans mais maintenant que j’ai pris mes marques je me sens très bien que soit en U19 ou avec l’équipe réserve, il faut confirmer et s’affirmer en CFA maintenant ! »

Il revient sur son choix de rejoindre l’OGC Nice car « comme on peut l’entendre un peu partout l’OGC Nice est dans la course au titre au niveau de l’équipe première mais pas que, c’est aussi un très bon centre de formation qui lance des jeunes et leur laisse leur chance. C’est un club très professionnel mais également très chaleureux, il y a une ambiance de travail super-agréable . Que ce soit des plus petits jusqu’à l’équipe de la CFA, l’OGC Nice prône le beau jeu, c’est ce qui fait sa marque de fabrique ». Matthieu est optimiste : « la place que nous tenons en CFA n’est pas mérité vu le déroulement de certains matchs puis en U19 nous ne lâcherons rien en championnat et nous ferons tout notre possible pour aller le plus loin possible en Gambardella et ça commence dès ce week-end. »

 

Ses ambitions et son message aux lecteurs

A moyen terme, Matthieu dresse ses objectifs « collectivement, le maintien de la CFA et un super parcours en Gambardella sont primordiaux ! Personnellement, s’imposer en CFA et goûter un peu à ce qu’il se passe au-dessus serait le top ! »

Si l’objectif principal reste le contrat professionnel, il pense également à autre chose de grand « pour l’instant mon premier rêve serait de signer un contrat professionnel. En tant que défenseur le championnat anglais et le club d’Arsenal seraient le summum ! »

Pour les jeunes footballeurs qui rêvent de rejoindre un centre de formation, Matthieu conseille « il faut juste qu’ils s’éclatent avec leurs copains dans leurs clubs amateurs et qu’ils prennent du plaisir, à partir du moment où le plaisir n’est plus au rendez-vous c’est que ce n’est pas la peine. Le travail et la passion sont des facteurs importants. »

Posted by Alexis De Freitas

Spécialiste des jeunes du centre du FCSM (CFA aux U15), auteur à La Bande à Bonal et à Espoirs du Football, consultant Radio de Soyons Sport ⚽

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *