Découverte : PSG champion de France U17 2011

Tout vient à point qui sait attendre! Cet adage bien connu, Jean-Luc Vasseur, futur ex-coach des U17 parisiens, a pu en mesurer la signification hier soir après la victoire en finale du championnat de son équipe face au rival marseillais, lui qui disputa deux finales lors des trois dernières années, pour autant de revers. Espoirsdufootball vous propose un zoom sur l’effectif du néo-champion de France.

Tout vient à point qui sait attendre! Cet adage bien connu, Jean-Luc Vasseur, futur ex-coach des U17 parisiens, a pu en mesurer la signification hier soir après la victoire en finale du championnat de son équipe face au rival marseillais, lui qui disputa deux finales lors des trois dernières années, pour autant de revers. Espoirsdufootball vous propose un zoom sur l’effectif du néo-champion de France.

Effectif PSG Effectif 2011 Champion de France U17

(Rang du haut: M’Pasi, Sainrimat, Fezui, Rabiot, Bourdin, Conte, Bambock, Yaisien, Banvo, Maignan.

Rang du bas: Latour, Ongenda, Ikoko, Diafat, Quéméner, Lambèse, Lofanga, Chemin. Photo réalisée par C.Gavelle pour PSG.fr)

GARDIENS:

Titulaire trois matchs sur quatre durant ces phases finales, le grand Mike MAIGNAN (1m 90), est pourtant le plus jeune gardien du groupe. International avec l’équipe de France U16, dont il est le titulaire, cet ancien pensionnaire du club de Villiers-le-Bel, arrivé au PSG en U15, s’est illustré cette année, glanant trois récompenses individuelles de meilleur gardien avec sa sélection, notamment lors du tournoi de Montaigu. Ce grand gabarit, très sûr dans le jeu aérien, bon sur sa ligne, et possédant une bonne lecture du jeu bien que devant progresser dans son jeu au pied, est à coup sûr un portier d’avenir. Remplaçant lors des phases finales, son coéquipier Lionel MPASI, avec qui le premier cité s’est relayé tout le long de la saison en U17 nationaux, est quant à lui international chez les U17 français, briguant une place de titulaire depuis peu. L’ancien torcéen, arrivé au PSG à partir des U17 première année, se distingue par une bonne capacité de réaction et une bonne vivacité, devant progresser sur la concentration et la présence dans les duels.

DEFENSEURS:

Charnière centrale inamovible (ou presque) durant les phases finales, la paire Antoine CONTE/Pierre BOURDIN l’est depuis son entrée au centre de préformation, au sein de la génération 94 parisienne. Pilier de l’équipe U17 nationaux le plus clair de la saison, le premier cité, défenseur athlétique et polyvalent, pouvant jouer milieu défensif ou arrière droit, aggressif sur le porteur du ballon, ce qui constitue l’un de ses défauts, et à la relance propre, s’est vu récompensé dernièrement avec un appel en sélection nationale U17 lors du dernier Euro, débutant titulaire face à la Serbie. Quant à Pierre BOURDIN, qui a oscillé entre les U17 et les U19 nationaux, ce robuste défenseur gaucher se démarque par une belle maturité physique et mentale, ainsi qu’une bonne sûreté dans son jeu, n’hésitant pas à rassurer ses coéquipiers quitte à privilégier par moments l’efficacité d’un dégagement, ce qui est l’un de ses points à travailler. Récemment appelé en sélection U17 avec son coéquiper CONTE, il disputera la prochaine Coupe du Monde U17.

Titulaires sur les côtés, nous trouvons le droitier Jordan IKOKO et le gaucher Maxime LOFANGA. Titulaire inamovible en sélection, le premier cité, qui a goûté cette année aux joutes de la CFA, est un latéral athlétique, se révélant bon dans les duels, rapide, et endurant. Techniquement propre et doté d’une qualité de centre et de frappe intéressantes, ce dernier affectionne apporter le soutien offensif, même s’il devra à l’avenir gérer le replacement défensif. Ancien pensionnaire de l’US Torcy, LOFANGA est quant à lui un ancien milieu défensif qui s’est découvert depuis son arrivée au PSG en début de saison 2009/2010  un rôle de latéral gauche. Défenseur athlétique et bon dans les duels, il devra cependant continuer à assimiler les spécificités requises pour ce nouveau poste, malgré ses indéniables progrès notamment offensifs.

Du côté des remplaçants, on trouve les jeunes Ryan DIAFAT et Arnaud FEZUI, tous les deux première année. Fils du boxeur Dida, le premier cité, qui présente la particularité d’avoir sauté deux classes à l’école, est un latéral droit de petit gabarit révélant pourtant une belle aggressivité et une combattivité à souligner. En progrès dans le jeu offensif, cet endurant latéral devra cependant continuer d’étoffer son bagage. Défenseur polyvalent, c’est dans l’axe que FEZUI s’est quant à lui fixé. Joueur présentant une bonne présence dans les duels ainsi qu’un bon pied gauche, cet ancien milieu défensif s’était notamment illustré lors de la finale du tournoi U15 Nike, en marquant le but vainqueur des parisiens su coup-franc direct. Tous les deux auteurs d’un bon intérim, ils feront le maximum pour revenir l’an prochain.Effectif PSG 2011 Champion de France U17

MILIEUX:

Amputé de l’un de ses principaux éléments au milieu, l’athlétique et très combattif Romuald LACAZETTE, le milieu parisien se devait de composer en son absence. Capitaine tout le long de la saison en U17, Jérémy QUEMENER arborait le brassard durant ces phases finales. Cet ancien pensionnaire de l’ACBB, meilleur joueur du tournoi international des 13 ans au camp des loges en 2007, est un petit gabarit trapu qui ne se laisse pourtant pas impressionner par plus grand que lui. Possédant une bonne hargne au duel, ce milieu défensif, habile des deux pieds, révèle un bon positionnement, une qualité de relance très propre des deux pieds, aussi bien sur jeu court que sur jeu long, se révélant adroit sur corners. Devant encore progresser sur la vivacité et l’impact, il est cependant en progrès et a été l’un des joueurs plus plus réguliers de la saison en U17. Partenaire de son capitaine au milieu, Franck BAMBOCK est quant à lui arrivé au PSG en 2008, en provenance d’Antony. Membre important de l’équipe de France U16 lors de ses sélections, ce puissant milieu se distingue par sa couverture de balle, sa bonne autorité, son bagage technique propre, ainsi qu’une puissance de frappe importante, se révélant adroit sur pénaltys et aimant apporter le soutien. Il devra cependant moins jouer sur son physique et gagner en vivacité. Premier remplaçant du duo, l’international U16 Adrien RABIOT a été le plus clair du temps titulaire lors de la saison écoulée, évoluant dans un système à trois milieux axiaux avec ses compères. Ce longiligne milieu défensif, qui frôle le mètre quatre-vingt dix, se singularise, en dehors de sa coupe de cheveux, par de bonnes attitudes de milieu relayeur. Capable de gratter des ballons grâce à une bonne utilisation de son corps et de ses grandes jambes, il se révèle également capable d’être bon à la remontée et à la finition grâce à une aisance technique parfois étonnante. Bref pensionnaire de Manchester City, ce jeune joueur devra néanmoins gagner en régularité et s’étoffer musculairement, un profil à polir donc pour ce joueur, particulièrement performant en finale face à l’OM.

AILIERS:

Meilleur buteur parisien lors du précédent exercice et auteur de trois buts lors des phases finales, le désormais connu sur ce site Hervin ONGENDA est l’un des fers de lance de l’attaque parisienne. Capitaine et meilleur buteur ex-aequo de la sélection U16, cet ancien attaquant du Paris FC et des Lilas est souvent considéré comme le plus grand espoir parisien. Attaquant de pointe à la base, il a évolué aussi bien à droite qu’à gauche cette année, entre le championnat U17 ou U19 et la sélection. Petit gabarit cependant trapu, cet attaquant talentueux à la panoplie ultra complète révèle des aptitudes techniques et athlétiques très poussées pour son âge, étant capable de performer à la création, dans la provocation balle au pied, dans le harcèlement et à la finition grâce à sa qualité de prise de balle et son toucher, son adresse des deux pieds, son rapport explosivité/puissance, son aggressivité et sa lecture du jeu. Parfois un rien joueur, il devra gommer petit à petit cet aspect au profit de la sobriété. Absent lors de la finale, l’ailier gauche Sorel CHEMIN a quant à lui été l’un des acteurs de la qualification parisienne pour les play off avant d’intégrer l’équipe U19 du club de la capitale. Ce pur gaucher, ancien international U16, révèle de vraies aptitudes d’ailier. Bon dans ses appuis pour son âge, il révèle une très bonne qualité de conservation du ballon, une technique sûre avec une faculté à éliminer son adversaire direct, une bonne lecture ainsi qu’un pied gauche précis et puissant tant à la consctruction qu’à la finition. Assez rapide une fois lancé bien que devant progresser dans le démarrage, cet ancien du CFFP devra également prendre davantage conscience de ses indéniables possibilités afin de franchir un cap. Remplaçant sur le côté droit le plus souvent, Stéphane LAMBESE, le benjamin de l’équipe (né le 10/11/1995) est lui arrivé au club en 13 ans en provenance du FC Sevran. Petit gabarit, cet attaquant très vif et mobile est un joueur généreux, n’hésitant pas à fournir un travail de sappe sur le front de l’attaque. Doté de plus d’une bonne lecture, il se distingua notamment lors de la coupe nationale U15, marquant en demi-finale et en finale avec la Ligue d’Île-de-France. Bien qu’auteur de progrès, il devra cependant continuer de travailler dans la lucidité et étoffer son bagage technique.

ATTAQUANTS:

Titulaire au PSG et en sélection U17 au poste de milieu offensif axial derrière l’attaquant, Abdallah YAISIEN est en compagnie d’ONGENDA le principal atout offensif de cette équipe. Joueur très doué techniquement, il révèle un bagage assez complet à ce niveau avec une première touche de balle lui permettant d’éliminer facilement au démarrage, une lecture du jeu et une qualité de passe lui permettant de trouver ses coéquipiers de l’attaque dans de bonnes positions, ainsi qu’une qualité de frappe des deux pieds lui permettant de trouver la mire dans le jeu ou sur coups-de-pied arrêtés. Meilleur buteur de la sélection avec onze buts en treize matchs, ce meneur pétri de qualités, titulaire d’un contrat professionnel, devra cependant gagner en puissance dans ses appuis et dans la course sur les premiers mètres, prendre en coffre et continuer de s’affirmer dans un groupe. Remplaçant du natif de Bondy pour le poste de milieu offensif, le jeune joueur né en 1995 Mickaël LATOUR a quant à lui rempli avec sérieux son rôle de joker. Titulaire performant face au Havre, il a été l’auteur d’une copie propre en finale face à Marseille. Cet ancien attaquant du Racing Levallois se montre par une bonne aisance technique pour son âge, un bon jeu dos au but et une lecture intéressante, se devant de progresser sur le plan athlétique et de s’affirmer davantage. Commeses coéquipiers nés en 1995, il aura le loisir de défendre ses chances d’accessit aux play off la saison prochaine.

Titulaire en pointe la grande majorité du temps sur ces play off, l’attaquant Anderson BANVO a lui aussi été un acteur important du sacre parisien. Véritable colosse, ce grand gabarit très puissant est arrivé en 2009 en provenance des 15 ans PH du VGA Saint-Maur. Auteur d’une bonne saison 2010/2011 avec un bon ratio de buts marqués, ce néo-international U17 avec la Côte d’Ivoire se démarque de par ses aptitudes athlétiques. Rapide une fois lancé pour son gabarit, puissant et assez aggressif, il a récemment été l’auteur de progrès sur le plan technique, se montrant très présent dans un rôle de pivot remiseur durant les phases de poule et montrant des enchaînements intéressants. Devant encore progresser sur la coordination de ses gestes, gagner en fluidité dans son jeu et se montrer plus réaliste, ce potentiel brut devra continuer sur cette voie. Remplaçant du géant ivoirien, Alexis SAINRIMAT a été le héros de cette finale U17. Ecarté des terrains depuis huit mois, ce longiligne attaquant marqua le but de la victoir à la suite d’une frappe croisée de tout beauté qui tapa le poteau avant de rentrer. Ancien de l’école des Ulis, comme Thierry Henry, Patrice Evra ou encore Yaya Sanogo, cet attaquant très rapide malgré son longiligne gabarit se distingue également par ses bonnes aptitudes d’attaquant face au but et sa bonne qualité de prise de balle une fois lancé, étant capable également d’évoluer sur un côté. Devant étoffer son bagage technique, prendre en volume musculaire et prendre davantage confiance en ses possibilités, cet ancien international U16 devra récupérer de ses moyens et effacer une année assez cauchemardesque en raison de sa blessure. Espérons pour lui que cette pointe d’éclaircie consécutive à ce final de rêve estompe bien vite les souvenirs de ce bien mauvais songe…

NDLR : toutes les photos sont issues du site officiel du Paris Saint-Germain (PSG.fr)

Posted by Kefka-Palazzo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.