Je veux devenir footballeur professionnel fait la Une de Presse Océan

Ce samedi 30 août 2014, Presse-Ocean consacre une double page à Matthieu Bideau, qui témoigne de son parcours dans le livre « Je veux devenir footballeur professionnel » édité et diffusé par EspoirsduFootball.com (regrettons juste l’erreur dans l’adresse  du site).

Pour télécharger savoir comment devenir footballeur pro, rendez-vous sur www.je-veux-devenir-footballeur-professionnel.com

Brice Nlaté Ekongolo (17 ans, OM) appelé en sélection A du Cameroun

Seulement agé de 17 ans, le jeune Brice Nlaté Ekongolo vient d’être appelé en sélection A du Cameroun pour les éliminatoires de la CAN 2015 (Congo et Côte d’Ivoire, les 6 et 10 septembre) . Ce jeune défenseur central de l’Olympique de Marseille remplace Joël Matip, forfait.

Brice Nlaté Ekongolo est présenté comme un défenseur très prometteur. Il est arrivé à l’OM en provenance du Sport-Etudes de Mfou il y a quelques semaines.

Martin Kramaric de Krka à Maribor

Grand espoir du football slovène, Martin Kramaric devrait disputer la Ligue des Champions cette année. Seulement âgé de 16 ans, le jeune attaquant de Krka doit s’engager avec le NK Maribor selon les informations d’Ekipa 24.

Né le 14 novembre 1997, Martin Kramaric a disputé 8 matchs de première division la saison dernière, inscrivant notamment un but contre le Rudar Velenje. Ce but a fait de lui le plus jeune buteur de l’histoire du championnat.

Cette saison, il a déjà trouvé le chemin des filets à 2 reprises en 6 matchs.

Martin Ødegaard, troisième plus jeune international européen de l’histoire

En faisant ses débuts internationaux avec la Norvège contre les Emirats Arabes Unis, Martin Ødegaard est devenu le troisième plus jeune international européen de l’histoire.

Agé de 15 ans et 253 jours, le milieu de terrain offensif de Strømsgodset IF est devancé par deux joueurs d’avant-guerre. Il est devancé par Samuel Johnston convoqué par l’Irlande à l’âge de 15 ans et 153 jours en … 1882 et le hongrois Jozsef Horvath sélectionné à l’âge de 15 ans et 188 jours en … 1906.

Exclusif – Ibrahima Gassama nouveau gardien de Drancy

Habitué à évoluer avec l’équipe réserve du Stade de Reims et titulaire lors de la finale de la Coupe Gambardella 2014 contre l’AJ Auxerre, le jeune gardien Ibrahima Gassama évoluera cette saison sous les couleurs de la Jeanne d’Arc de Drancy.

Ce grand gabarit, brillant lors de la finale de la Gambardella malgré la défaite du Stade de Reims, nous a confirmé sa signature dans le club de Seine Saint-Denis.

Convoité par le Sporting Gijon (Espagne), il a finalement fait le choix de signer en région parisienne.

Edgar Manucharyan et Apoula Edel, futures stars de l’OM

En 2003, un jeune espoir du football arménien était mis à l’essai par l’Olympique de Marseille. Son nom ? Edgar Manucharyan. Agé de 16 ans à l’époque, ce jeune international arménien U19 était annoncé par le site officiel de l’OM comme une future pépite du football européen : “C’est ainsi qu’Edgar Manucharyan, un jeune attaquant de 16 ans, a fait valoir son adresse et sa vitesse devant les cages. International Arménien en –19 ans, «Edgar» enfile, dit-on, les buts comme des perles pour son jeune pays.

Menant l’enquête à l’époque, des spécialistes du football arménien m’avait présenté Manucharyan comme un buteur prolifique. Les recruteurs marseillais étaient d’ailleurs également sous le charme de cet attaquant.

 

Egalement convoité par l’Ajax Amsterdam, Edgar Manucharyan prendra finalement le chemin de l’Ajax Amsterdam suite à une superbe saison avec le Pyunik Erevan (21 buts en 22 matchs de championnat).

Il jouera bien quelques matchs avec l’Ajax Amsterdam, mais il ne brillera finalement jamais au plus haut niveau européen. Malgré des prêts réussis à Haarlem et AGOVV, Manucharyan retournera au pays en 2010 à seulement 23 ans. Il évolue désormais au FC Ural (Russie) depuis 2011 et compte 42 sélections (8 buts) avec l’Arménie.


Autre espoir arménien mis à l’essai par l’Olympique de Marseille, le jeune gardien de but d’origine camerounaise Apoula Edel. Agé de 17 ans à l’époque (même si des rumeurs ont ensuite annoncé qu’il avait triché sur son âge) arrivait du Pyunik Erevan, leader du championnat arménien comme son coéquipier Manucharyan.

Non conservé par l’Olympique de Marseille, Apoula Edel jouera ensuite au Rapid Bucarest avant de rejoindre le Paris Saint-Germain. Recruté pour garder les cages de la réserve parisienne, l’enrobé portier réussira à conquérir une place de titulaire avec l’équipe première devant Landreau et Coupet. A l’époque Colony Capital. Une autre époque.

Laissé libre par le PSG en 2011, Edel passera 3 saisons en Israël. Il vient tout juste de signer à l’Atletico Calcutta. En Inde.

Albert Ebossé, tué lors de JS Kabylie USM Alger

Meilleur buteur du dernier championnat d’Algérie, Albert Ebossé est décédé hier lors de la rencontre opposant la JS Kabylie à l’USM Alger. L’attaquant camerounais de 24 ans a été victime d’un jet de projectiles provenant visiblement d’une tribune où se trouvait les sympathisants de la JS Kabylie, où il évoluait depuis 2013.

Le match opposant la JS Kabylie à l’USM Alger au Stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou s’est donc achevé dans la confusion la plus totale.

Atteint à la tête par un pavé jeté par ses propres supporters, déçu de la performance de leurs protégés, Albert Ebossé a été admis aux urgences de Tizi Ouzou avant de succomber à ses blessures.

Voici le témoignage du médecin de la JS Kabylie

Ebossé a reçu un coup méchant au rachis cervical à la base du crâne (Le rachis cervical est la partie supérieure de la colonne vertébrale, qui s’étend de la base du crâne au bas du cou). Il était déjà dans un état critique au stade, on savait qu’il n’allait pas s’en sortir. Nous avons essayé de le réanimer à l’hôpital,en vain. C’est une grosse pierre qui l’a touché,c’était un coup mortel.

Arrivé à la JS Kabylie en juillet 2013, Ebossé était l’un des meilleurs éléments du championnat algérien. International camerounais à 6 reprises, il était resté au Cameroun jusqu’à l’âge de 23 ans (Coton Sport, Unisport Bafang et Douala Athletic Club) avant de signer en Malaisie au Perak FA.

Un best-of d’Albert Ebossé sous les couleurs de la JSK

Rùben Neves, nouvelle douceur du FC Porto

Onze minutes. Soit le temps de jeu en professionnel qu’il aura fallu à Rùben Neves pour inscrire son premier but. C’était vendredi 15 août face à Maritimo, en ouverture de la Liga Sagres. 660 secondes après avoir déjà battu un record de précocité.

Vestiaires de l’Estadio do Dragao. Julen Lopetegui donne sa première composition en match officiel à la tête du FC Porto. Au milieu de terrain, un dénommé Rùben Neves, encore mineur. Dans quelques minutes, il deviendra le plus jeune joueur de l’histoire du FC Porto à débuter en professionnel, à 17 ans et 155 jours. Pas un mince exploit réalisé au sein d’un club habitué à lancer des jeunes tôt dans le bain, dû à la relative difficulté de la ligue locale. Une récompense logique pour un bambin au club depuis l’âge de 8 ans.

Pur produit de l’usine

Né à Mozelos, à 20 kilomètres de Porto, le jeune Rùben rejoint l’institution locale en 2005. Depuis les poussins, il grimpe toutes les catégories jusqu’au moins de 17 ans. Les Dragões réalisent qu’il faut polir le diamant en lui offrant du temps de jeu. Pour le début de la saison 2012-2013, le joueur par en prêt à Padroense. Une éphémère pige puisqu’il reviendra jouer à la maison en janvier 2013. 15 matchs jusqu’à la fin de la saison, un but inscrit pour ce milieu récupérateur qui peut également évoluer un cran plus haut.

La saison suivante est celle de l’explosion. Il participe à 30 matchs et inscrit pas moins de 12 buts, ratio énorme compte tenu de son poste et qui démontre toute son activité sur le terrain. Cela ne peut plus durer, il doit au moins avoir le droit à quelques essais avec le groupe pro. Mais c’est bouché. Jusqu’à la blessure du Nigérian Mikel Agu. Julen Lopetegui invite alors Rùben en stage de présaison cet été.

L’avant-dernier des Mohicans

Jusqu’alors dans ce mercato, le FC Porto a recruté à tours de bras. Et cher, pour une fois. Habitués à flairer les bons coups pour une bouchée de pain pour les revendre un bras, les Dragons ont investi pour recruter des Tello, Oliver, Adrian Lopez, Martins Indi, Casemiro, Brahimi notamment. Des noms connus, certains d’entre eux jouaient chez les grands d’Espagne ou ont brillé lors de la Coupe du Monde. Conséquence : vendredi soir face à Maritimo, seuls deux Portugais ont débuté la rencontre. Si on exclut l’historique Ricardo Quaresma, Rùben Neves demeurait l’unique lusitanien dans le onze de départ. L’un des derniers symboles locaux de l’effectif actuel du club. En ayant pas encore atteint la majorité. Avant de devenir un pilier de la Seleçcao ? Rùben en était déjà le capitaine…lors de l’Euro U17 cet été à Malte.