Interview exclusive de Yannick Boli


Bonjour Yannick et merci de nous accorder cette interview. Nous avons récemment appris ton départ d’Ukraine (Zarya Louhansk) pour la Russie (Anzhi Makhachkala). Est-ce que tu peux nous en dire plus sur les raisons de ce départ ? Est-ce en raison du conflit en Ukraine ?

Je pense que c’était le meilleur moment pour moi de partir , j’arrivais en fin de contrat. Il ne me restait que 6 mois de contrat . Et il est vrai que les événements qu’ils se déroulent actuellement en Ukraine ont été aussi décisifs , rajouté a ca un petit litige financier avec le club de Zorya.

Tu restais sur la meilleure saison de ta carrière avec 12 buts en 26 matchs de championnat ukrainien. Quel était ton statut en Ukraine ?

La saison dernière, j’étais l’un des meilleurs buteurs du championnat ukrainien. J’ai été aussi le meilleur buteur de mon club en battant le record de buts marqués par un joueur depuis plusieurs années. Au delà de mes buts , je pense que c’est ma façon de jouer qui a séduit en Ukraine.

Il y a quelques années, le président de l’Anzhi Makhachkala avait fait une entrée fracassante dans le monde du football en recrutant des grands noms (Samuel Eto’o, William …). Cette époque est désormais révolue et le club est en deuxième division russe. Quelles sont les ambitions pour cette nouvelle saison ?

J’ai décidé de signer au Anzhi Makhachkala car il fait encore partie des meilleurs clubs de Russie. La situation du Anzhi me fait penser à celle vécue par Monaco, c’est à dire un bon club de Ligue 1 descendu en Ligue 2 . Le projet sportif était donc pour moi très intéressant. Mon but est de me battre avec ma nouvelle équipe afin remonter. C’est un challenge. Et par la suite j’espère que Anzhi pourra reprendre un rôle important en D1.

Tes expériences en France ont été délicates. Tu n’as jamais réellement eu ta chance au PSG alors que tu étais performant chez les jeunes et tes expériences au Havre et Nîmes n’ont pas été réussies. Des regrets ?

Non, aujourd’hui je n’ai aucun regret ! Certes j’ai appris de mes erreurs mais j’aime la tournure prise par ma carrière et je suis heureux d’évoluer au Anzhi Makhachkala aujourd’hui.

Du coup, tu effectues une belle carrière à l’Est. D’abord en Bulgarie, puis en Ukraine et désormais en Russie. Quel est le niveau de rémunération de ces championnats ? Plus intéressant qu’en France ? Est-ce que tu envisages un retour en France ?

Personnellement je ne connais pas trop les rémunérations des autres footballeurs. Quand je suis allé en Bulgarie je touchais un petit salaire car je n’avais pas joué depuis plusieurs mois après ma résiliation avec Nîmes Olympique. Mais les salaires étaient très variés selon les clubs aussi. Ensuite en Ukraine j’avais un salaire beaucoup plus intéressant. Et aujourd’hui je pense que les salaires en Russie sont beaucoup plus avantageux qu’en France si on met à part les gros budgets comme le PSG ou Monaco.

Pour le moment je n’envisage pas de retour en France mais dans le foot on ne sait jamais. Je viens de signer pour 4 années.

Plusieurs joueurs de ton âge évoluent désormais au Qatar. Certains de tes anciens coéquipiers notamment. Est-ce que c’est une option que tu envisages ?

Tout est possible dans le football . Mais aujourd’hui je suis bien en Russie. Je privilégie autant le coté sportif que financier .

Tu as effectué ta formation entre le PSG et l’INF. Qui sont les joueurs qui t’ont le plus marqué que ce soit à Paris ou à Clairefontaine ?

A Clairefontaine je dirais Jires Ekoko qui évolue actuellement aux Emirats Arabes Unis et au PSG , Granddi Ngoyi qui est à Palerme et Younousse Sankharé qui est à Guingamp.

Est-ce que tu es toujours en contact avec eux ?

Oui, je suis toujours en relation avec Granddi Ngoyi et quelques autres mais la distance m’a fait perdre contact avec de nombreux anciens coéquipiers. Mais je suis toujours leur parcours. On sera toujours très heureux de se revoir a nouveau.

On a beaucoup parlé de tes contacts avec le Real Madrid quand tu avais 20 ans et que tu étais encore au PSG. Est-ce que tu peux nous en dire plus sur cette histoire ? Rumeur ou réalité ?

Ha encore cette question ! Une fois de plus, oui c’était la réalité. Je comprend vu mon parcours que certaines personnes puissent en douter. Beaucoup de joueurs ont pu vivre ce genre de situation. Les choses ne se sont pas faites pour plusieurs raisons. Notamment peut-être à cause de moi. J’étais jeune à l’époque et maintenant c’est du passé pour moi. Bien des choses se sont passées depuis. Et je suis content de ma carrière jusqu’à maintenant.

Est-ce que tu accepterais de faire gagner un maillot floqué à nos lecteurs ?

Oui bien sûr, dès que je pourrai.

Obbi Oularé débute avec le FC Bruges

Aujourd’hui, lors du match opposant la Racing Genk au FC Bruges, le cœur de Souleymane Oularé a dû battre très fort. L’ancien international guinéen, auteur de 57 buts en 105 matchs sous les couleurs de Genk a vu son fils Obbi Oularé effectuer ses débuts en Jupiler League.

Mais ce n’est pas avec Genk qu’il a disputé son premier match pro mais bien avec le FC Bruges. Passé par le LOSC il y a quelques années, le jeune Obbi Oularé, attaquant comme son père, a signé professionnel l’an dernier avec le FC Bruges.

Il est né le 8 janvier 1996.

Exclusif – Franck Dja Djédjé signe au Dynamo Minsk

Sans club depuis qu’il avait fait le choix de résilier son contrat avec les norvégiens de Sarpsborg, Franck Dja Djédjé a trouvé un nouveau point de chute.

Le franco ivoirien évoluera ainsi en Biélorussie sous les couleurs du Dynamo Minsk. Il a signé un contrat de 6 mois jusqu’a la fin de la saison avec une option pour une saison supplémentaire.

Le club biélorusse, qui se bat régulièrement pour le titre de champion avec le BATE Borisov dispute l’Europa League cette année. Il affrontera Guingamp, la Fiorentina et le PAOK Salonique en phase de poules.

Formé au Paris Saint-Germain, Dja Djédjé est passé par Brest, Grenoble, Strasbourg, Vannes, Arles-Avignon et Nice.

Je veux devenir footballeur professionnel fait la Une de Presse Océan

Ce samedi 30 août 2014, Presse-Ocean consacre une double page à Matthieu Bideau, qui témoigne de son parcours dans le livre « Je veux devenir footballeur professionnel » édité et diffusé par EspoirsduFootball.com (regrettons juste l’erreur dans l’adresse  du site).

Pour télécharger savoir comment devenir footballeur pro, rendez-vous sur www.je-veux-devenir-footballeur-professionnel.com

Brice Nlaté Ekongolo (17 ans, OM) appelé en sélection A du Cameroun

Seulement agé de 17 ans, le jeune Brice Nlaté Ekongolo vient d’être appelé en sélection A du Cameroun pour les éliminatoires de la CAN 2015 (Congo et Côte d’Ivoire, les 6 et 10 septembre) . Ce jeune défenseur central de l’Olympique de Marseille remplace Joël Matip, forfait.

Brice Nlaté Ekongolo est présenté comme un défenseur très prometteur. Il est arrivé à l’OM en provenance du Sport-Etudes de Mfou il y a quelques semaines.

Martin Kramaric de Krka à Maribor

Grand espoir du football slovène, Martin Kramaric devrait disputer la Ligue des Champions cette année. Seulement âgé de 16 ans, le jeune attaquant de Krka doit s’engager avec le NK Maribor selon les informations d’Ekipa 24.

Né le 14 novembre 1997, Martin Kramaric a disputé 8 matchs de première division la saison dernière, inscrivant notamment un but contre le Rudar Velenje. Ce but a fait de lui le plus jeune buteur de l’histoire du championnat.

Cette saison, il a déjà trouvé le chemin des filets à 2 reprises en 6 matchs.

Martin Ødegaard, troisième plus jeune international européen de l’histoire

En faisant ses débuts internationaux avec la Norvège contre les Emirats Arabes Unis, Martin Ødegaard est devenu le troisième plus jeune international européen de l’histoire.

Agé de 15 ans et 253 jours, le milieu de terrain offensif de Strømsgodset IF est devancé par deux joueurs d’avant-guerre. Il est devancé par Samuel Johnston convoqué par l’Irlande à l’âge de 15 ans et 153 jours en … 1882 et le hongrois Jozsef Horvath sélectionné à l’âge de 15 ans et 188 jours en … 1906.

Exclusif – Ibrahima Gassama nouveau gardien de Drancy

Habitué à évoluer avec l’équipe réserve du Stade de Reims et titulaire lors de la finale de la Coupe Gambardella 2014 contre l’AJ Auxerre, le jeune gardien Ibrahima Gassama évoluera cette saison sous les couleurs de la Jeanne d’Arc de Drancy.

Ce grand gabarit, brillant lors de la finale de la Gambardella malgré la défaite du Stade de Reims, nous a confirmé sa signature dans le club de Seine Saint-Denis.

Convoité par le Sporting Gijon (Espagne), il a finalement fait le choix de signer en région parisienne.